HERNIES - Paroi abdominale

Les hernies sont une pathologie fréquente de la paroi abdominale. Elles correspondent à une voussure apparaissant sur une partie de l’abdomen. Une éventration est le même phénomène mais survenant en regard de la cicatrice d’une intervention chirurgicale, parfois ancienne.

Elles se traduisent par une voussure d’abord intermittente, survenant lors d’efforts physiques, puis permanente, plus ou moins volumineuses. Elles correspondent à un orifice entre les muscles par lequel peut venir s’insinuer de la graisse ou de l’intestin voire même se coincer du contenu digestif. Dans ce dernier cas, il s’agit d’une hernie étranglée, qui représente une urgence chirurgicale. Le développement de ces hernies peut être favorisé par des efforts répétés ou les grossesses.

En fonction de la région concernée on distingue différents types de hernies :
- Les hernies inguinales, la voussure se développe au niveau du plis de l’aine.
- Les hernies antérieures : les plus fréquentes sont les hernies ombilicales, les hernies de la ligne blanche, plus rarement hernies épigastriques ou de Spiegel, en fonction de leur siège.
- Les éventration : survenant en regard d’une cicatrice d’une intervention chirurgicale. 

 

 

Les hernies inguinales intéressent le plis de l’aine et sont les plus fréquentes des hernies.  

Leur traitement repose sur la réintégration du sac herniaire dans la cavité péritonéale et la réparation de la zone de faiblesse musculaire.

Cette intervention peut se réaliser par deux approches :

-Antérieure : incision inguinale d’environ 5cm,  abord de la région par en avant et réparation utilisant ou non un renfort prothétique (tissu synthétique très souple)

- Postérieure : l’abord se fait par coelioscopie  et la région est abordé par en arrière. Avec cette technique, l’utilisation d’une plaque de renforcement pariétale est toujours réalisée.

Dans la majorité des cas une anesthésie générale est nécessaire, toutefois, en cas de contre indication à l’anesthésie générale, une voie antérieure sous anesthésie locale est réalisable dans d’excellentes conditions.

La majorité de ces interventions sont réalisées en ambulatoire (pas de nuit d’hospitalisation)

Les hernies antérieures concernent principalement les hernies ombilicales, les hernies de la ligne blanche, plus rarement les hernies épigastriques ou de Spiegel, en fonction de leur siège.

  Le traitement des hernies antérieures ou éventrations repose sur deux principes :

  • La suture des muscles après réintégration du contenu extériorisé
  • La mise en place de prothèse : tissu synthétique très souple.

Cette intervention peut se réaliser par deux approches :

-Antérieure : incision en regard de la hernie ou de l’éventration, abord de la région par en avant et réparation utilisant un renfort prothétique (tissu synthétique très souple)

- Postérieure : l’abord se fait par coelioscopie  et la région est abordé par en arrière et réparation par renfort prothétique.

Ces interventions sont faites sous anesthésie générale.

En fonction du type de hernie ou d’éventration, la durée opératoire va de 30 minutes à plusieurs heures dans les cas complexes, la durée d’hospitalisation va de zéro jour ( vous entrez le matin pour l’opération et dormez chez vous le soir) à plus d’une semaine dans les cas complexes.

L’information délivrée ici ne peut être exhaustive et votre cas personnel doit faire l’objet d’une information précise lors d’une consultation